• Conseils et astuces

    Conseils & astuces

    Des conseils et astuces dans toutes les catégories, notamment maquillage et nail art.

    N'hésitez pas à faire des suggestions!

  •   Envie d'ongles colorés et originaux?

    Je vous propose un nail-art inspiration aztèque (et oui, c'est la grande tendance de cet été).

    Je n'ai rien inventé, mais j'ai cherché quelque chose d'assez simple, réalisable par toutes celles qui veulent se lancer.

     

    Tuto Nail Art #3 : inspiration aztèque (pour toutes)

    Il nous faut:

    - 4 ou 5 couleurs de vernis (+ base/top coat)

    J'ai utilisé un violet et un rose (holographiques), puis 3 teintes pastel (bleu, jaune et violet).

    - Du scotch (facultatif), je n'en ai pas utilisé.

    - Un stylo nail-art noir / ou un pinceau fin avec un vernis noir.

     

    Tuto Nail Art #3 : inspiration aztèque (pour toutes)

    Après avoir choisi l'ordre des couleurs, on applique la première sur tout l'ongle, puis la deuxième en se décalant du bord pour laisser apparaître la couleur précédente, et ainsi de suite avec les autres.

    Si on a le temps, on peut mettre du scotch pour délimiter chaque couleur, mais honnêtement, cela n'est pas vraiment nécessaire de faire des délimitations parfaites étant donné que l'on va ajouter le noir.

     Les couches doivent être très fines, car on superpose jusqu'à 5 vernis. Cela permet également un séchage rapide, histoire de ne pas trop attendre entre chaque couleur.

    Voici un gif pour que ce soit plus parlant.

    Tuto Nail Art #3 : inspiration aztèque (pour toutes)

    Dès que "l'arc-en-ciel" est terminé, on laisse parler son imagination avec le noir. Je vous l'accorde, on ne maîtrise pas les deux côtés de la même façon, mais avec un peu d'entraînement on y arrive. Et rien ne nous oblige à faire des motifs trop compliqués!

    Une couche de top coat, et voilà le travail.

    Allez-vous, ou avez-vous déjà tenté?

    Tuto Nail Art #3 : inspiration aztèque (accessible à toutes!)

     

     

     

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    6 commentaires
  • Bonjour à tou(te)s!

    Pour démarrer cette nouvelle semaine, je vous propose un nail art très bleu [oui, j'ai une immense passion pour le bleu en ce moment!!].

    Bref, l'idée était avant tout de tester le kit Bling It On Midnight de Nails INC. fraîchement acquis... Et je suis sans doute loin d'être la seule compte tenu des fabuleux -70% qui allaient avec chez Sephora!

    Le kit se compose d'un vernis bleu nuit, de 2 flacons de paillettes, d'un top coat, d'un support à paillettes et d'un pinceau.

    Tuto Nail Art #2 : Bourjois x Nails INC.

    Tuto Nail Art #2 : Bourjois x Nails INC.

    Pour ce nail art, j'ai eu envie d'utiliser un vernis beaucoup plus tape-à-l'oeil que le bleu nuit.

    J'ai opté pour le bleu électrique In the Navy de chez Bourjois.

    Tuto Nail Art #2 : Bourjois x Nails INC. 

    Tuto Nail Art #2 : Bourjois x Nails INC.

    Les paillettes sont de forme allongée dans les tons violet, bleu et doré.

    Tuto Nail Art #2 : Bourjois x Nails INC.

    Une fois le vernis bien sec, j'ai décidé d'en appliquer sur une partie des ongles avec un accent nail sur chaque main.

    On verse un peu de paillettes dans le support fourni, et après avoir appliqué du vernis transparent sur le bout de l'ongle, on fait adhérer lesdites paillettes.

    Tuto Nail Art #2 : Bourjois x Nails INC.

    Tuto Nail Art #2 : Bourjois x Nails INC.

    On appuie sur l'ongle pour bien faire adhérer les paillettes puis on retire le surplus grâce au pinceau.

    Petite remarque, heureusement que j'ai pu faire ça dehors! Car même en travaillant proprement, ça en met vraiment PARTOUT!

    Tuto Nail Art #2 : Bourjois x Nails INC.

    Et voilà le résultat "bling", et pas seulement pour minuit! 

    Tuto Nail Art #2 : Bourjois x Nails INC. 

    Bonne semaine!

    Tuto Nail Art #2 : Bourjois x Nails INC.

     

     

     

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    9 commentaires
  • Aujourd'hui, je vous propose un maquillage inspiré de l'espace!

    Une envie de gris et bleu rappelant une constellation...Très poétique !

    Ce maquillage est plutôt adapté en soirée, mais peut être porté en journée sans paillettes et sans trait d'eye-liner.

     

    Il nous faut:

    Tuto Make-Up #4: Une constellation sur paupières!

    Tuto Make-Up #4: Une constellation sur paupières!

     

    2 couleurs de fards irisés:

     bleu nuit

     gris/argent.

     

     

    L'eye-liner et le mascara.

    Accessoirement: une poudre pailletée, la star powder turquoise et la poudre de diamant.

     

     

     

     

    Tuto Make-Up #4: Une constellation sur paupières!

     Etape 1:

    Comme d'habitude, je structure mon oeil au dessus et en dessous au kôhl noir.

    Tuto Make-Up #4: Une constellation sur paupières!

     

     

     

     

     

     

    Tuto Make-Up #4: Une constellation sur paupières! 

     

    Etape 2:

    J'applique le fard gris/argent sur toute la paupière mobile et la paupière fixe.

     

     

     

    Tuto Make-Up #4: Une constellation sur paupières!Etape 3:

    J'applique le fard bleu nuit sur le coin externe de l'oeil en le dégradant vers le coin interne et également vers le haut, en débordant sur la paupière fixe.

    Tuto Make-Up #4: Une constellation sur paupières!

     

     

    J'applique une touche très légère de fard noir sur le coin externe pour l'intensité.

     

     

     

    Tuto Make-Up #4: Une constellation sur paupières!Tuto Make-Up #4: Une constellation sur paupières!Etape 4:

    J'ajoute du fard gris sur le coin interne puis la star powder turquoise entre les 2 couleurs pour les reflets.

     

    Puis quelques touches de poudre de diamant sur le bleu.

     

     

     

     

    Tuto Make-Up #4: Une constellation sur paupières!

    Tuto Make-Up #4: Une constellation sur paupières!

     

    Etape 5:

    Les finitions.

    La poudre irisée [style poussière d'étoile], l'eye-liner et le mascara.

     

     

     

     

    Le résultat:

    Tuto Make-Up #4: Une constellation sur paupières!

     

    Tuto Make-Up #4: Une constellation sur paupières!

     

     

    Tuto Make-Up #4: Une constellation sur paupières!

     

    Tuto Make-Up #4: Une constellation sur paupières!

     

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    6 commentaires
  • Je vous propose dans cet article de réaliser un maquillage soutenu destiné à être porté lors d'une soirée (par exemple).

    Make-Up: Smoky Violet

    Le smoky repose sur une base noire que l'on peut laisser noire ou décliner en couleur.

     En maquillage, le noir est la "couleur" la plus difficile à travailler! On se retrouve facilement avec un effet cocard! Et si les pigments tombent sous l'oeil, c'est la fin! De ce fait, la petite astuce est d'appliquer généreusement de la poudre libre sous l'oeil: les pigments tomberont dessus et s'élimineront d'un coup de pinceau. C'est pour cela qu'il vaut mieux appliquer un fard noir très progressivement et ne pas prendre trop de matière d'un seul coup.

     

    Pour réaliser ce maquillage:

    Make-Up: Smoky Violet

     

    Make-Up: Smoky Violet

    1ère étape:

    Je "colorie" à peu près 3/4 de ma paupière mobile avec mon Kôhl noir (ou un crayon gras).

     Ne pas monter trop haut!

    Je structure également le dessous de l'oeil.

     

    Cette étape est très rapide.

     

     

    Make-Up: Smoky Violet2ème étape:

    Je recouvre mon Kôhl de fard noir irisé, que je viens dégrader vers le haut de la paupière. D'où l'intérêt de ne pas monter trop haut au départ. Je monte progressivement avec mon pinceau pour bien dégrader la matière et obtenir un effet fondu au niveau du pli palpébral.  Ne pas trop monter au dessus du pli.

    Make-Up: Smoky Violet

    Je fais attention d'avoir un travail net au coin externe de l'oeil, car les paticules de fard ont tendance à tomber à cet endroit. Puis j'applique du fard sur la structure inférieure.

     

     

    Make-Up: Smoky Violet

    3ème étape:

    J'applique du fard violet irisé sur toute la paupière (au doigt ou au pinceau).

    Mon fard sera très foncé sur la base noire, et apparaîtra plus sous forme de reflets.

     

    Comme dans l'étape précédente, j'applique mon fard sur la paupière inférieure pour rappeler la couleur.

     

     

    Make-Up: Smoky Violet

    4ème étape:

    Sur le coin interne de l'oeil, j'applique ma star powder rose pour créer des reflets avec le violet.

     Il faut être prudente avec ce produit. La poudre étant très pigmentée, si elle tombe sur la peau ou pire, sur les vêtements, elle ne se laissera pas déloger si facilement.

    Je peux en appliquer légèrement sur l'arcade sourcillière pour avoir un point de lumière juste en dessous du sourcil.

     

     

    Le travail de la paupière est terminé.

    Reste la 5ème étape: les finitions!

     

    Make-Up: Smoky Violet

     

    Le trait d'eye liner noir du coin interne vers le coin externe (on peut l'allonger vers l'extérieur).

    Make-Up: Smoky Violet

     

     Le mascara noir sur les cils supérieurs et inférieurs.

     

    Pour celles qui le souhaitent, on peut appliquer du crayon sur la muqueuse. MAIS à banir si les yeux sont naturellement petits.

     

     

    Le résultat sous différentes lumières:

     

    Make-Up: Smoky Violet

     

    Make-Up: Smoky Violet

     

    Make-Up: Smoky Violet

     

    A très vite.

    Make-Up: Smoky Violet

     

     

     

     

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    1 commentaire
  • Chez Cosmetic Avenue, toutes les occasions sont bonnes pour mettre la paillette et tout ce qui brille à l’honneur ! Et cette fois-ci, zoom sur l’or !

     

    J’aime beaucoup l’alliance du doré avec des couleurs foncées telles que le bleu (ou encore le bordeaux ou le violet). Et en période pré-fêtes de fin d’année, pourquoi se priver ! Alors c’est parti pour un exemple de nail-art pas à pas, avec le caviar en guest star, car il le vaut bien !

     

     

     

    Le choix des produits :

     

     

    Etape 1 :

    Pose du bleu (2 couches, sur une couche de base).

    N’est-il pas magnifique ?

     

    Etape 2 :

    « le Caviar » sur un seul ongle ! Pas sur toute la main, pour éviter l’effet too much.

    On aura besoin des billes, d’un petit récipient de récupération et éventuellement d’un entonnoir.

     

     

    Et la dernière couche : le top coat pour finir de fixer tout ça ! Il ne nous reste qu’à récupérer les billes perdues à l’aide de l’entonnoir.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Etape 3 :

    Le stamping

    J’ai décidé de faire des motifs dorés sur l’ensemble des ongles.

     

     

     

     

    Vous pouvez retrouver un article sur cette technique ICI.

     

    Etape 4 :

    La « french paillettes »


    Pour un effet encore plus bling bling, on peut opter pour la french pailletée !

    On applique la base uniquement sur le bord libre de l’ongle puis on y « colle » les paillettes.

     

    2 techniques s’offrent à nous :

     

     

    Prélever les paillettes avec le bout d’un pinceau et les faire tomber sur la base (assez fastidieux et perte de paillettes).

     

    Tremper directement l’ongle dans les paillettes (effet plus grossier).

     

     

     

     

     

     

    Etape 5 :

    On fixe le tout avec le top coat.

     

    Le résultat :

     

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    2 commentaires
  • Qui dit produit cosmétique dit packagingemballage et informations de toutes sortes obligatoirement mentionnées.

    En effet, la règlementation est de plus en plus stricte en ce qui concerne les cosmétiques, à l’image des médicaments (certes à moindre échelle, mais tout de même).

     

    Le but de cet article est de zoomer [de manière sympathique] sur les principales informations présentes sur un emballage de produit.

    Il faut savoir que certaines informations sont obligatoires sur n’importe quel emballage, et d’autres facultatives selon le produit, la marque, les buts marketing…

     

     

     

    Parmi les mentions obligatoires, nous trouverons les coordonnées du fabricant, le pays d’origine et la quantité de produit contenue dans l’emballage. On trouve la fonction du produit, les précautions d’emploi et le n° de lot.

     

    Une information importante est la date limite de conservation. Elle est représentée par un pot de crème ouvert sur lequel est indiquée la lettre M suivie d’un nombre. Par exemple, M6 se traduit par : «à utiliser dans les 6 mois qui suivent l’ouverture ».

    Une fois cette date passée, le fabricant ne garantit plus la propreté (bactéries) du produit, ni l’efficacité des actifs ou encore ses qualités organoleptiques (couleur, odeur, parfum…).

     

    Nous allons retrouver également la liste complète des ingrédients du produit.

    Les noms des ingrédients sont codés dans le langage INCI (International Nomenclature of Cosmetic Ingredients). Le but est de comprendre cette composition dans un maximum de pays.


    La quantité exacte de chaque ingrédient n’est pas mentionnée, on sait juste que ces ingrédients sont classés par ordre d’importance dans la formule : Par exemple, si un produit est en majorité constitué d’eau, le premier ingrédient qui apparaîtra sera « AQUA ».

    Remarque: les ingrédients qui représentent moins de 1% du produit peuvent être mentionnés dans le désordre.

    Du coup, lorsqu’une marque met la lumière sur un actif particulier de la formule, il faut le repérer dans la liste INCI pour déterminer sa quantité. En général, un actif rare et cher sera en faible quantité, donc vers la fin de la liste.

    Mon but n’est pas passer en revue tous les noms INCI, par contre en voici quelques-uns que l’on voit souvent et qui peuvent être utiles :

    – Les conservateurs : ce sont souvent les parabens (méthylparaben, propylparaben…), le parahydroxybenzoate et le phénoxyéthanol. Si vous regardez bien la photo précédente, vous remarquerez qu'il n'y a pas moins de 5 conservateurs différents dans la formule.

    –On reconnaît les colorants à leurs 5 chiffres précédés de la mention C.I (Colour Index).


     

    – Pour les parfums… On trouvera la mention « Parfum » sans plus de détails.

     

    – les silicones (beaucoup utilisés dans les produits capillaires pour donner un effet soyeux). Ils ne sont pas très appréciés par la peau et polluants car peu biodégradables. La plupart du temps, nous retrouvons le diméthicone.

     

     

    Certains ingrédients sont soumis à une quantité maximale à ne pas dépasser dans la formule. Je pense notamment aux filtres solaires et autres agents dépilatoires.

     

    D’autres indications peuvent être ajoutées par les fabricants (facultatives mais utiles !)

    Le design du packaging est une affaire des services marketing. Le produit doit donner envie, attirer l’attention du consommateur. Mais on ne peut pas mentionner n’importe quoi sur un emballage.

    Toutes les revendications doivent être soutenues par des tests prouvant l’efficacité du produit. Par exemple, pour un produit hydratant, l’hydratation 24h doit être prouvée par un test sur 24h. De plus, il doit être mentionné *hydratation des couches superficielles de l’épiderme. En effet, un produit cosmétique agit en surface.

    Dossier : décrypter un emballage de produit cosmétique

     

    Il en est de même pour les revendications « hypoallergénique », « testé dermatologiquement »…

     

     

    Le cas délicat des produits dits « bio » et « naturels » :

    Les labels BIO garantissent un minimum de composants issus de l'agriculture biologique, c'est-à-dire que les végétaux n'ont reçu aucun traitement ou ne viennent pas des produits chimiques cités ci-dessus. En général, le produit fini doit contenir au minimum 10% d'ingrédients bio, selon le label.

    Ils garantissent également que des tests sur les animaux ne sont pas effectués, ainsi que les maltraitances. 

    Les plus connus : AB, Cosmébio et Ecocert.

     

     

     

     

     

     

    Dossier : décrypter un emballage de produit cosmétique

     

     

     

     

    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    3 commentaires
  •  

    Bonjour à tou(te)s!


    Pour inaugurer cette nouvelle rubrique [Conseils et Astuces], je vous propose une façon [parmi tant d’autres] de réussir un joli trait d’eye-liner à porter au quotidien. Car Il faut l’avouer, en maquillage, le trait d’eye-liner est l’une des étapes les plus fastidieuses à maitriser.

     

    Cela me permet en parallèle de vous parler de cette nouvelle tendance d’eye-liner à trois points !


    Lancé d’abord par Clarins puis suivi par d’autres marques, il s’agit d’un «triple-pinceau » permettant, par déplacements successifs très rapprochés, de créer un trait plus facilement qu’avec un eye-liner classique.

    J’ai décidé de tenter l’expérience.

     

    L’eye-liner permet de mettre en valeur le contour de l’œil, grâce à un trait qui part du coin interne de l’œil en s’épaississant progressivement vers le coin externe.

    Il peut créer un effet d’optique pour corriger la forme de l’œil si besoin [Par exemple, pour un œil légèrement tombant, on fera un trait montant].

    On peut l’utiliser au niveau des cils supérieurs, mais également inférieurs pour donner un côté encore plus intense au regard.

     

    Dans le cas d’un maquillage de jour, il n’est pas vraiment recommandé. Mais s’il est fin, il peut révéler un joli regard.

     

    Voici à quoi ressemble l’eye-liner que j’utilise dans cet article : l’Intuitive Liner de Bourjois.

    Il est intéressant à utiliser pour intensifier le regard, en localisant les « points » au plus proche des cils.

     


     

    Pour dessiner mon trait, je commence par le coin externe en déplaçant le pinceau du milieu de l’œil vers l’extérieur.



    Puis, progressivement, un fois la ligne posée, j’intensifie en repassant au même endroit.


     


    Pour le coin interne, je place le pinceau au plus proche des cils pour un trait quasiment invisible.

     

     

     

    Et sans attendre que le produit soit sec, j’estompe avec un pinceau biseauté (toujours du coin interne vers le coin externe). Cela me permet d’obtenir un trait uniforme et légèrement fondu (ceci est tout à fait possible avec un eye-liner classique).


      






    Et voilà le résultat.

     

    Et vous, adeptes de l’eye-liner ?

     

    Réussir son trait d'eye-liner


    Partager via GmailGoogle Bookmarks Pin It

    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique